Le Tilleul

Le Tilleul : réputé pour ses tisanes,  moins connu pour ses autres usages.

Nom botanique du Tilleul: Tilia spp. 

Il existe quatre espèces principales de tilleuls en Europe :
Le tilleul à petites feuilles (Tilia cordata syn. Tilia parvifolia), le tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos) et le tilleul commun dit de Hollande, hybride des deux  (Tilia x vulgaris),  sont les plus couramment utilisées en phytothérapie. Quant au tilleul argenté (Tilia tomentosa) il est plutôt récolté pour ses bourgeons.
En phytothérapie, toutes les variétés de tilleul sont utilisées.

Composition

Le tilleul (fleurs et feuilles) renferme des flavonoïdes (anti-inflammatoires, immunostimulants, anti-oxydants, fortifiant les vaisseaux sanguins), des mucilages (qui ne font pas monter le taux de sucre dans le sang, voir le fait baisser légèrement et agissent comme des prébiotiques en nourrissant la flore intestinale) , des huiles essentielles (dont le farnesol), des tanins, des glucosides aux propriétés antioxydantes, ainsi que  des gommes, des sucres, du manganèse (qui protège du stress oxydatif) et  également de la vitamine C.

L’aubier qui est la partie entre l’écorce et le bois de cœur, contient des acides-phénols qui lutte contre les maladies cardiovasculaires , des tanins, du fraxoside qui est diurétique et encore de l’esculoside qui est un tonique veineux et par ailleurs des acides aminés.

Tilleul
Aubier de Tilleul

Quelles parties peut-on utiliser ?

Tout est bon dans le tilleul, en effet, on peut utiliser:

  • La sève
  • Les feuilles (de préférence les jeunes)
  • L’inflorescence (fleurs et bractées (parties en forme de feuilles)
  • Les bourgeons, avec la bractée fermée.
  • L’aubier (écorce interne du bois)

Quelles sont ses vertus ?

Nous connaissons tous Le tilleul  pour ses propriétés calmantes et rafraichissantes mais également antispasmodiques.

Tilleul

Ainsi, on utilise les inflorescences en infusion ou teinture mère  pour calmer les troubles digestifs d’origine nerveuse ainsi que  les migraines, les palpitations, les vertiges mais aussi l’anxiété, l’insomnie, la fatigue, la grippe (car favorise la transpiration) et encore les problèmes circulatoires (car fluidifie le sang).
À forte dose, l’infusion devient excitante et peut causer des insomnies.
Il est possible de préparer des décoctions de feuilles  pour adoucir la gorge.
De plus, la sève est utilisée pour drainer l’organisme, surtout nettoyer le foie.

Par ailleurs, on considère  l’aubier  comme un draineur général qui intervient plus spécifiquement sur le foie et la vésicule biliaire.
Il est utilisé sous forme d’infusion, de teinture ou d’extrait aqueux.
Diurétique, il permet une meilleure élimination des toxines et des acides métaboliques.
Il aurait des capacités dissolvantes sur l’acide urique
Il dissipe les migraines, agit sur l’hypertension, les rhumatismes aigus, la crise de goutte et peut soutenir des efforts d’amaigrissements.
L’utlisation des bourgeons se fait via des macérats glycérinés qui peuvent soulager des bouffées de chaleur, favoriser un meilleur sommeil, agir sur le cholestérol, l’acide urique et la thyroïde.
En élixirs fleurs de Bach ils faciliteraient la réceptivité à l’amour surtout maternel … 

Vertus des produits dérivés

On conseille le miel de tilleul aux personnes nerveuses et insomniaques.
On apprécie l’huile essentielle de tilleul est appréciée pour ses vertus antispasmodiques, calmantes et sédatives. Elle est souvent utilisée pour soigner les maux de tête, les crampes et les indigestions. Elle aide également à gérer le stress et l’anxiété.
En usage externe:
Le tilleul en décoction peut atténuer les douleurs et enflures suite à un coup.
En hydrolat, il aide à éliminer les impuretés de la peau, à diminuer les rides ainsi que les taches de rousseur sur le visage.
Quant au miellat qui coule des fleurs lorsqu’il fait très chaud, il a des propriétés dépuratives mais sert surtout d’adoucissant pour toutes les brûlures.

Où trouve-t-on le Tilleul ?

L’arbre se trouve dans toutes les régions tempérées du monde, dans les forêts, bocages, dans les parcs et jardins. Le tilleul se récolte et se fait sécher facilement, dans ce cas, il faut choisir des arbres non exposés aux diverses pollutions.

Lorsqu’on ne fait pas soi même soi-même la récolte, le tilleul s’achète en pharmacie, en herboristerie, en magasins bio…

Quand le récolte-t-on ?

En général,les fleurs de tilleul sont récoltées au début de l’été mais, selon les régions, la récolte peut se prolonger durant une bonne partie de l’été.
La récolte correspond à la période de floraison du tilleul.
Cette période est très courte car elle ne dure que 2 à 3 jours.
Il faut récolter la fleur et sa bractée, (c’est l’espèce de feuille qui est collée à la fleur).
Le meilleur moment pour récolter le tilleul est lorsqu’il y a quelques fleurs d’ouvertes et que le reste est encore en bouton.
La préparation :
– Rincez les fleurs de tilleul et séchez-les dans l’essoreuse à salade.
– Etalez le tout sur un linge durant une quinzaine de jours, dans un lieu sec, chaud et bien aéré. On peut même les laisser dehors à condition qu’il n’y aucun risque de pluie
– Une fois bien sec, placez le dans une boite avec du papier absorbant en dessous et au-dessus ou dans un sac en papier.

Attention

Attention

Le tilleul semble être sans danger lorsqu’il est pris par voie orale en respectant la posologie.
Cependant, lorsqu’il est appliqué sur la peau, le tilleul peut provoquer des réactions cutanées. Par conséquent, il est préférable de faire un test avant utilisation.
Les connaissances sont insuffisantes concernant l’utilisation du tilleul pendant la grossesse et l’allaitement. Il vaut mieux éviter toute utilisation.
Les personnes présentant des problèmes cardiaques, des calculs rénaux, prenant des diurétiques, du lithium doivent utiliser ce type de boisson avec précaution et après l’avis d’un médecin.
Les moins de 18 ans ne devraient pas consommer des extraits de tilleul sans l’avis d’un professionnel de santé car il n’existe pas de données scientifiques dans cette catégorie d’âge.

Rappel : A forte dose, l’infusion devient excitante et peut donc causer des insomnies.

Comment utiliser le Tilleul ?

Infusion : 3 bractées séchées ou 2g d’aubier séché / 20 cl (2 tasses / jour), à faire infuser 10 mn.
Décoction : 40 à 50g de bractées séchées ou d’aubier séché / litre, à faire bouillir 10 mn, et laisser infuser autant de temps (2 / jour avant les repas ou en compresse et lotion).
Gélules, extraits secs ou teinture-mère, macérat glycériné de bourgeons selon les indications pharmaceutiques.
Bain : Mettre 200g de fleurs dans une gaze nouée, la faire bouillir dans 2 l d’eau pendant ¼ d’heure. Ensuite retirer la gaze et verser la décoction dans l’eau du bain.
Pensez à vérifier la température de l’eau du bain.
En cuisine
Les fleurs et la sève peuvent par exemple, aromatiser les salades de fruits ou autres, des boissons ou de la gelée avec de l’agar-agar.
 On peut faire bouillir la sève pour faire du sirop, les feuilles (meilleur avec les jeunes pousses) peuvent être mangées en salade.
Les feuilles à maturité, peuvent être séchées, pulvérisées, tamisées pour faire une farine très nutritive qui mélangée à d’autres farines peut servir à faire du pain ou de la bouillie.
Les feuilles peuvent aussi remplacer le pain pour étaler du pesto.               étaler du pesto. 
Les fruits contiennent une graine oléagineuse qui est comestible crue ou grillée.

Comme nos aïeuls…utilisons le Tilleul!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *